Tibor Szecsko

Peter Lyderik

Hyper Active Member
#1
Tibor Szecsko wrote several books about the Legion.

http://www.legionetrangere.fr/79-infos-fsale/1196-deces-de-tibor-szecsko.html

Nous apprenons le décès de l'adjudant-chef (er) Tibor Szecsko, ancien conservateur du musée de la Légion à Aubagne survenu le vendredi 8 décembre 2017.
Ses obsèques auront lieu le mercredi 13 décembre 2017 à 10h00 en l'église des Milles près d'Aix-en-Provence.

« La disparition d’un ami très cher nous oblige à penser, sans concession, à notre propre mort. Un très grand nombre d’anciens légionnaires se souviennent de Tibor Szesko comme celui qui n’avait eu qu’une seule affectation à la Légion: le musée. Il représentait à leurs yeux la référence de la connaisance parfaite du musée et de l’histoire de la Légion étrangère. Il est tellement vrai que pour lui, la Légion était une passion et que dans chacun de ses livres, il s’appliquait à restituer avec exactitude les évènements, ne se laissant jamais embarquer dans la facilité de les agrémenter d’une romance parasite que trop d’historiens utilisent. Tibor, c’était “monsieur le conservateurâ€￾ du musée de la Légion de Bel Abbès à Aubagne qui, au moment de prendre sa retraite disait que désormais ce qui lui manquerait le plus, c‘est ce quotidien au cours duquel, il avait le privilège de pouvoir fréquenter les fantômes de tous ceux qui ont fait cette Légion, qu’il adorait et dont il avait la religion.
Tibor était fidèle en amitié et il n’était jamais aussi heureux qu’entouré de ses compagnons d’armes qui aujourd’hui se souviennent de lui avec émotions. Il était un de ces personnages atypiques dont la Légion a le secret, mais parti trop vite, il lui restait encore tant et tant de livres, de témoignages, d’histoires légonnaires à écrire.
Tibor, ta disparition nous bouleverse, nous avons une pensée pour ta famille, tu as rejoins tous ces fantômes du musée qui t’attendent pour te raconter leurs histoires autour de ce que nous appelons familièrement le dernier bivouac…
A Dieu, mon Adjudant-chef, reposez en paix et merci pour tout Tibor. »
CM


lieutenant- colonel (er) Antoine Marquet ancien patron du SHILE:
« Conservateur du Musée, il prétendait “vivre, travailler au milieu de fantômesâ€￾... Il les a rejoints de l'autre côté du voile. Si, en visitant le Musée, vous entendez une voix, vous sentez une présence qui vous raconte bien des aspects de l'histoire de la Légion, ne soyez pas effrayés... c'est lui qui vous sert de guide.
Repose en paix Tibor dans cet éternel bivouac où nous ne manquerons pas de te visiter.
A Dieu.
 

Joseph Cosgrove

Moderator
Legionnaire
#2
When I worked my last 11 months in the Legion (then) commandant (major) Marquet, was running the Képi Blanc magazine and was overall in charge of the Museum - not the conservator. A Portuguese who started out as simple legionnaire. I remember he recited the combat of Camerone on the 30th of April, from memory.
 
#3
When I worked my last 11 months in the Legion (then) commandant (major) Marquet, was running the Képi Blanc magazine and was overall in charge of the Museum - not the conservator. A Portuguese who started out as simple legionnaire. I remember he recited the combat of Camerone on the 30th of April, from memory.
Marquet or Marquès ?
 

Joseph Cosgrove

Moderator
Legionnaire
#4
Marquet or Marquès ?
I'm almost sure that it's Marquet. His sexual orientation sexual was rumored to be homo, and an historien bénévole, Mr Soulier (who wrote a book entitled Général Rollet), had nicknamed him “Marquéquetteâ€￾.
Mr Soulier would come every Monday afternoon and also built the model on display in the Museum of the 1er RE Sidi Bel Abbes garrison, ‘before the monument’.
He's probably passed away by now (Mr Soulier I mean).
 

Most viewed threads of the week

Top